-LGDP- Les Gardiens du Phoenix

Les Gardiens du Phoenix vous ouvrent les portes de l'Antre de la Bête !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La guerre des royaumes

Aller en bas 
AuteurMessage
scissor

avatar

Nombre de messages : 197
Age : 32
Localisation : quelque part dans un vaste monde
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: La guerre des royaumes   Mar 17 Juil - 16:43

Prologue:

Ceci se passe 15 avant le périple d’un chevalier nommé Arthur cole, qui triompha du vétéran Rurik appelé le grand prêtre ou bien Kirur, celui-ci fut nommé chef des la guilde de la main sanglante il y a 20 ans de cela, à cette époque il était déjà incroyablement puissant, il avait une grande armé remplie de voleur bandit et tout autre personne méprisables, mais cette armée ne serait rien sans la guilde des ténèbres qui était incroyablement puissante, a sa tête le seigneur Valdir, un homme dans la cinquantaine d’année, les cheveux blancs et long, des grand yeux marron qui exprime la colère et la méchanceté, assez grand, il porte une tunique noire, une cape rouge sang, ses main ont des bagues a chaque doigts, des bagues qui on toute été volé au cours de raids sur des villages d’innocents, il porte aussi divers chaînes autour du cou, son fidèle soldat de toujours de toujours s’appelle Marik, il a tout juste 25 ans, ses cheveux sont très rouges qui lui arrivent jusqu’au bas du dos et il a souvent quelque mèches su son visage, des petits yeux vert et très clairs, il est également très grand comme son seigneur, il porte une armure bleue marine presque noire, il a un casque qui lui recouvre entièrement le visage, des ailes sont dressée en arrière, il porte toujours son épée des ténèbres forgée avec une pierre appelée jais, il port un grand bouclier noir qui le protège très bien des attaques, Marik a une grande et éternelle loyauté envers son seigneur, il tuerais quiconque qui oserait s’en prendre a lui

Il est tard le soir Marik revient d’un raid pour faire part du bilan de combat, il entre dans le château qui est assez lumineux, un grand lustre en cristal et suspendu au plafond, des divers tableaux assez sinistres sont disposé un peu partout, la grande salle et éclairée par une multitude des chandelles, il arrive devant une grande porte menant a la salle du trône gardée par 2 soldats portant une simple armure grise et portant chacun une hallebarde

- soldat Marik je viens faire part au seigneur Valdir du raid qu’on a mené en Orka. Fit Marik
- très bien, passez. Lui répond un des gardes

il ouvre la grande porte rouge avec des bords dorés, la salle du trône est légèrement différente que la précédente, des grande fenêtre donnant sur l’extérieur de la cité ce qui éclaire bien la salle du trône, un long tapis rouge qui arrive jusqu’au trône, sur celui-ci se tiens le seigneur qui de ses doigts tapote sur les bord de son trône, Marik s’approche de son seigneur puis se mets a genoux et baisse la tête comme tout honorable chevalier fera devant son roi, il reste silencieux durant 2 minutes jusqu'à que le seigneur Valdir prenne

- votre rapport soldat. Dit Valdir de sa grande voix grave
- la victoire a été rapide les orcs nous on pas causé trop de soucis, malgré ça nous avons perdu 5 hommes, nous y avons laissé aucun survivants, le village a également été brûlé pour en être sûr, par la même occasion je vous ais rapporté ce présent

Le chevalier lui la lame grise avec des reflet vert et le seigneur la prit délicatement dans ses mains

- cette arme a été forgée avec une émeraude ce qui veux dire qu’on peux utiliser la force du vent
- elle … elle magnifique. Fit le seigneur en contemplant l’épée runique
- elle appartenait au chef d’Orka
- je vois, très bien… vous pouvez disposer, reposez vous, vous l’avez bien mérité
- merci monseigneur

Le soldat fit demi tours pour sortir quand il entendit un raffut dans le château, la grande porte s’ouvra et 5 orcs se présentèrent devant les 2 hommes, 3 orcs avec une hache et les 2 autre avec une massue, il ont tous une peau verte et des armure lourdes en bronze

- voici homme qui avoir tué amis. Dit l’un d’eux
- nous devoir tuer homme aux cheveux de feu. Reprend un autre orc
- j’ai du mal à croire que j’ai pu vous laisser en vie, je vais devoir achever mon devoir. Fit Marik qui n’est pas impressionné par la carrure des créatures vertes
- toi pas pouvoir battre nous, nous te tuer puis enfin tuer seigneur
- je vous attends, orcs

les 5 orcs foncèrent tête baissé vers le chevalier, grave erreur car Marik arriva a tout vitesse vers une des orcs a la hache et lui coupa la tête sans qu’il puisse réagir, un des orcs a massue frappa latéralement Marik mais celui-ci se baissa et un des orc a la hache se prit le coup a la place, ce qui le tua sur le coup, le chevalier se releva, grimpa sur son adversaire en lui planta son épée dans le crâne, il ne reste plus qu’un orc de chaque, celui a la massue s’attaque au roi et l’autre a Marik, l’homme envois une onde noire ce qui entaille l’orc au ventre, il fini par mourir de son hémorragie, le dernier orc n’est plus qu’a quelques mètre de Valdir, le jeune chevalier lança son épée qui se planta facilement dans le dos de l’orc qui s’écroule au pied du roi

- pitié, moi être désolé, moi pas vouloir faire ça moi… eaaaaarrrrrgggg !!!! Termine l’orc avant que le chevalier enfonce d’avantage sa lame


Dernière édition par le Mar 24 Juil - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scissor

avatar

Nombre de messages : 197
Age : 32
Localisation : quelque part dans un vaste monde
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre des royaumes   Lun 23 Juil - 22:12

CHAPITRE 1 : Tariska


Marik s’agenouilla devant Valdir et demanda pardon

- pardonnez moi de ma négligence, seigneur Valdir, je n’aurais jamais dût laisser ces orcs s’en sortir
- allons, allons relevez vous Marik, cela peux arriver a tout le monde d’y laisser des survivant.
- oui mais…
- vous avez achevé votre quête en bonne et dût forme, repartez chez vous et prenez du repos. Coupa le seigneur
- je… merci seigneur Valdir. Termina Marik avant de se relever

Il sorti de la salle du trône tandis que des soldat impériaux ramassaient les cadavres, arrivé dehors la nuit est déjà tombée, la lune est pleine et les étoiles brillent dans le ciel, il descend les 50 marches d’escalier pour se retrouver dans la cour du château qui est fait de grosse pierres grises, celui-ci est entour d’une grande muraille de la même couleur, il y a une tour a chaque coin de la muraille

A mi chemin du pont levis qui mène a la ville il croise 3 hommes de la guilde de la main sanglante, au milieu se trouve le chef de la guilde : Kirur
, les 2 soldats sont habillé d’une simple tunique rouge et verte, sur celle-ci on peux apercevoir le symbole de la main sanglante, sur leur tête ils on un bandeau qui recouvre la totalité de leurs cheveux, Kirur, lui est un homme qui a environ la trentaine et qui est incroyablement grand et musclé, des yeux brun perçants et cruels , des cheveux long et blonds, ils sont assez foncés, dans quelques années ses cheveux deviendront probablement blanc voir même couleur poivre et sel, il porte une armure blanche étincelante, une longue épée a sa droite sur sa ceinture, elle semble incroyablement lourde, mais pour un homme de sa carrure ça ne devrait lui poser aucun problème pour la brandir, sur son dos il porte un grand bouclier ovale avec des piquant tout atours, ce bouclier est couver d’un belle cape bleue avec des bords jaunes

Kirur passe devant Marik et sans s’arrêter, lui lance un regarde noir, bien que les 2 homme sont alliers, ils ne se sont jamais aimé et personne en sait la raison

Marik ne ce préoccupe pas de l’homme qui viens rendre visite à son roi et arrive sur le pont levis qui mène à la ville de Tariska
Marik fut vite interrompu dans sa marche par 2 soldats impériaux

-sire Marik les propriétaires de la quincaillerie refusent de payer leurs impôts au roi, nous avons besoin de votre influence pour les obliger à payer. Lui annonce un des 2 soldats
- très bien, je vois suis. Répondit le chevalier après quelques secondes de réflexion

la quincaillerie est faite de jolie pierres jaune, et d’un toit fait d’ardoise, la boutique est composé de 2 porte en bois, la 1ère,qui est assez petite, mène a la boutique, l’autre est un peu plus grande et elle est réservé au propriétaires, cette dernière est déjà ouverte et 2 soldat impériaux sont déjà en train d’intimider la famille pour qu’elle paye son dû, Marik fini par entrer et voit l’homme de la famille qui est devant sa femme est ses enfants car il veux les protéger

- laissez nous en paix ! fit l’homme de sa voix tremblante
- on est arrivé a la fin du mois, le roi exige les 15 pièces mensuelles de chaque famille, il a le droit de vie et de mort sur vous, estimez vous heureux de ne pas être mis dehors
- non je… je refuse
- je vais devoir accomplir mon devoir alors ! fit Marik avant de sortir sa lame ténébreuse
- vous…vous me faite pas peur. Lui répond l’homme qui est très hésitant

Marik tiens sa lame vers le bas et donne un coup verticale ce qui a pour effet de lancer une vague noir qui passe a coté de l’homme apeuré et qui coupe très nettement la table se trouvant au fond de la salle, en ayant vu la scène l’homme en lâche son épée

- vous payez ou bien je vous fait la même chose ? dit Marik d’un ton sec
- oui nous allons payer. Termine l’homme apeuré

l’homme fouille dans un tiroir en en sort une bourse, qu’il donne de ses main tremblante a l’un des soldat qui vérifie que les 15 pièces y sont bien, Marik ressort avec la petite troupe avant de se séparer d’eux

Marik se dirige vers le sud de la ville tout en saluant chaque soldat qu’il croise sur son chemin, au moment ou il passe devant une ruelle quelqu’un lui attrape la main et l’entraîne loin du regard des gent puis embrasse tendrement le chevalier en lui caressant ses cheveux rouge

- Helena ? fit Marik surpris
- oui c’est moi. Répondis la jeune femme

Helena avait tout juste la vingtaine, ses cheveux qui étaient long, châtains et ondulés, lui arrivaient au bas du dos comme ceux de Marik, des beau yeux verts en amandes, elle portait une grande robe bleue clairs, elle portait un pendentif qui n’était d’antre qu’une émeraude, elle portait également une bague de fiançailles, mais elle n’était pas fiancée avec Marik car celui-ci n’était que son amant et cela depuis 10 mois

- comment vas-tu ma douce ? Lui fit Marik en donnant un baisser à la belle jeune femme
- très bien mon amour, j’ai une grande nouvelle à t’apprendre. Lui répond la jeune avant de donner un baiser à son tour
- quoi donc ?
- j’ai été voir le médecin suite a mes récente nausée et il m’a dit que j’était enceinte ! Lui fit Helena avec un grand sourire aux lèvres
- c… c’est une merveilleuse nouvelle !!! Lui répond le jeune chevalier avant de prendre sa bien aimé dans ses bras

Marik arrêta de serrer la jeune femme pour poser ses mains sur son visage afin de le caresser, puis commença à l’embrasser longuement, mais celle-ci le repoussa calmement

- non pas maintenant Marik, mon fiancé rentre dans 20 minutes et je dois être à la maison avant
- d’accord, vas y tout de suite
- je t’aime
- je t’aime aussi ma douce. Termine Marik en lui donnant un long baiser

Les mains d’Helena glissèrent le longs des bras de Marik jusqu’au main, puis les caressent une dernière fois avant de les enlever pour enfin partir en courant vers sa demeure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scissor

avatar

Nombre de messages : 197
Age : 32
Localisation : quelque part dans un vaste monde
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: La guerre des royaumes   Sam 28 Juil - 2:44

CHAPITRE 2 : l’attaque d’Alloris

Après que sa belle compagne l’ai quitté il sort, de la ruelle et se dirige vers sa maison qui est 10 mètres plus loin, sa maison est assez petite et elle est entièrement faite de pierre, un toit fait d’ardoises, comme toutes les maisons de la ville, il sort une grande clé et l’insère dans la serrure de sa petite porte en bois, l’intérieur est assez simple, quelques meuble au alentours une table rectangle ou au moins 4 personne peuvent manger, sur la gauche se trouve une cheminé de taille normale pour pouvoir cuisiner, Marik n’a pas faim est préfère allez se coucher, il monte ses escaliers en bois qui grincent a chaque pas effectués par le chevalier, il arrive a la porte de sa chambre qu’il ouvre immédiatement, sa chambre et assez bien éclairé, 2 fenêtre, un grand lit, a droite de celui-ci se trouve une belle table de nuit et a coté de celle-ci une chaise en bois, le jeune chevalier commence a se débarrasser de son équipement, il enlève d’abord son bouclier qu’il pose contre un mur près d’une des 2 fenêtres, il pose également son épée au même endroit, il met son casque son armure et tout le reste sur la chaise sauf les jambière qui mets au bas de cette dernière,après s‘être mis en tenu de nuit il se pose sur le lit, ouvre le tiroir de sa table de nuit et en sort une image représentant la belle et douce Helena, elle a été entièrement peinte, le résultat est vraiment superbe, celui qui a fait ça est un artiste de grand talent, Marik embrasse rapidement la photo puis la range a sa place avant de se coucher et de s’endormir
La nuit est très agité le jeune homme fait des rêves incroyable, il rêve qu’il est en réunion avec le seigneur Valdir, Kirur, Helldritt un homme qu’il connais peu, le subalterne de ce dernier, ainsi d'autres chef de tribu du mal mais il ne vois pas qui c’est, puis enfin la grande prêtresse et sorcière Elméa, c’est elle qui est au commande des tribus, ensuite Marik se vois dans Tariska qui est en feu, il y découvre Helena grièvement blessée, après il se vois affronter une personne mais il ne sait pas qui est cette dernière d’ailleurs il se vois perdre la vie, enfin il voit une jeune adolescente au long cheveux noirs, accompagné d’un chevalier et d’autre personne , ils sont en train d’affronter des voleurs, il voit ensuite un personnage qui dévoile son visage qu’il ne pût le reconnaître car il se réveilla brutalement, le chevalier et tout en sueurs, il se demande encore si c’était réel ou bien cela sortait de son imagination, malgré ça il se rendormis avec toutes ses images en tête

Il était tôt le matin, on pouvais apercevoir les 1ères lueurs du soleil, Marik fût réveillé par quelqu’un qui frappa a sa porte, il se leva rapidement sans prendre le temps de s’habiller et alla vers la porte pour l’ouvrir, devant il trouva un homme d’une trentaine d’année même bientôt la quarantaine, il est assez grand, les cheveux blanc long et bouclés, des yeux noir exprimant la gentillesse, une belle armure argenté de la tête au pieds, un grand bouclier rond et argenté, sur sa ceinture une logue et fine épée, cet homme était Rufus, le meilleur ami de Marik

- tiens, bonjours Rufus. Lui dit Marik en se frottant les yeux
- salut mon ami, dit moi t’a l’aire fatigué ?
- oui, j’ai fait des rêves étranges cette nuit, mais bon c’est rien
- d’accord, tu devrais te préparer nous devons partir dans 10 minutes pour Alloris
- dans 10 minute ? Faut que je me dépêche alors ! Termine Marik avant de courir dans sa chambre

Marik court a toute vitesse se changer dans sa chambre il s’arrange d’abord les cheveux, après il mets son armure ses jambières etc.… puis prend son épée et son bouclier et repart sans prendre le temps de manger un morceau, après avoir quitté sa demeure et rejoint son ami il se dirige vers les box pour y retrouver son cheval, il était assez jeune, au moins 3 ans, il était tout noir avec un peu de blanc sur le dessus du museau, le jeune chevalier sella son cheval puis monta dessus pour se diriger a l’extérieur de la ville, 2000 soldats était près a combattre, Marik se positionna devant vu qu’il était au commandes , accompagné de Rufus, toute la troupe se dirige fièrement vers Alloris une petite ville peuplée d’elfes, il fallait 2 jour pour rejoindre cette ville qui se trouve non loin des terres basses, a la fin du 1er jour les soldat préparèrent un campement sur les montagnes pour la nuit, pendant ce temps de pause Marik discute avec son ami Rufus

- alors mon ami comment vas ta femme et ton enfant ? Questionna Marik
- ils vont très bien ! Milena s’est remise de sa maladie quand à Will il va bientôt avoir 7 ans. Répond l’homme aux cheveux blanc
- déjà ? Ben dit donc il grandit vite ce petit !
- oui et il commence presque a avoir les cheveux aussi rouge que les tiens
- ha oui ? Ça me flatte ça. Ricana le chevalier

les 2 homme continuèrent de rigoler en se racontant des histoires puis finissent par rejoindre leur tente pour aller dormir, le lendemain, tout le monde se réveillaient en pleine forme, Marik avait dormi sans cauchemar cette fois, c’est de bon cœur qu’il se remis en route avec ses hommes
La troupe arriva vers le coucher du soleil à Alloris, et personne à l’horizon, Marik qui est attaché a son étalon noir, la laisse quelques mètre avant

- je n'aime pas trop ça. Remarque Marik
- moi non plus, il n’y a personne et c’est bien trop calme. Répliqua Rufus en scrutant les environs
- bouclier !!!!! Hurla Marik à plein poumon

Une pluie de flèches s’abat sur la troupe de soldats, parmi les soldats qui ont manqué de réflexe une dizaine sont tué et une quinzaine sont blessés, mais les hommes restent calmes

- protégez vous de flèches et tachez d’avancer le plus possible !!!! Hurle Rufus
- attendons plutôt qu’ils n’aient plus de flèches, ça les obligera à sortir leur épée ! Hurle à son tour Marik

Les pluies de flèches continuent de plus belle, quelque imprudent se fait tuer où blesser au passage, après 5 min intenses la pluie de flèche s’arrête et on peu nettement entendre les elfes sortir leur épée

- ok soldats ! À l’attaque !!!!!! Hurle Marik

Les adversaires se jettent les un contre les autres, certain même se percutent

Marik commence en abattant un elfe en lui donnant un coup horizontal, l’elfe n’a pas le temps de souffrir que le jeune chevalier pare un coup qui lui était destiné, il donne alors un coup de bouclier qui déstabilise son adversaire, il lui plante alors son épée dans le ventre, de son coté Rufus se bats avec une grande rage, il coupe la tête de son assaillant pendant que celui-ci tentait de lui faire une estocade, puis il continue en entaillant la gorge d’un autre elfe, celui-ci se tiens la gorge quelques seconde avant de mourir, Marik continu encore et toujours ses assauts, il balance une vague noire sur un petit groupe d’elfe et en tue 4 d’un coup, les elfes son en infériorité numériques, il tombent les un après les autre, pendant que le combat est plus calme, Marik aperçoit une jeune elfe apeurée contre un arbre, elle avait l’apparence d’une adolescente, elle avait la peau pâle comme tout ses semblables, elle avais de long cheveux noirs, des petit yeux verts, elle semblais d’une carrure assez mince, on peux très nettement voir ses longue oreilles, elle port une petite tenue étrange, de couleur noir, et déjà a son âge elle est très jolie

Marik tend son épée pour pouvoir tuer la jeune elfe, mais il avait un moment d’hésitation, il la fixait droit dans les yeux et elle fit de même avec ses yeux remplis de peur, c’est alors qu’un guerrier elfe entaille la main du jeune chevalier au niveau de la paume, il en lâche son épée de douleur, heureusement Rufus était là a moment présent, donc il transperce l’efle avant que celui-ci achève son ami, la jeune elfe en profite pour partir mais Marik ne part pas a sa poursuite, Rufus tente de lui courir après mais Marik le stoppe

- Marik ? Qu’est qu…pourquoi tu la laisses s’échapper ?
- j’ai vu la peur et la haine dans ses yeux, elle a vu ma cruauté, elle voudra se venger, je veux la laisser en vie jusqu'à qu’elle pourrais manier l’arc et l’épée comme une guerrière, étonnement je sent un grand courage et une grande force en elle, c’est pour ça que je tiens a l’affronter le jour ou elle sera capable de se battre
- je vois, étrange décision mais je respecte ton choix, j’espère que tu ne fais pas une erreur en la laissant partir

Un des soldats pense la plaie de Marik, et celui-ci s’approche ensuite de ses hommes qui retiennent prisonnier 5 elfes

- que fait fait-on des survivant sire Marik ? demande un des soldats
- nous ne devons laisser aucun survivant, tuez les

Les 5 pauvres elfe se font tous transpercer dans le dos avant de tomber a terre, morts

- ok les gars, on a eu quelques victime mais en somme les elfe ne nous ont pas causé de problèmes, enterrez les morts, mettez les blessés sur les chevaux et nous partout

Les soldats répondre tous en cœur et se mirent au travail, une fois ceci fait la troupe repart, Marik lui retrouve sa monture et remonte dessus sans mal, malgré sa légère entaille à la main, la troupe rentre à la ville de Tariska
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre des royaumes   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre des royaumes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerre contre la Bretagne et l'Anjou
» Les navires et les épaves dans les Royaumes
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-LGDP- Les Gardiens du Phoenix :: Salle de la Guilde :: Vos créations :: Fiction-
Sauter vers: